Ateliers

Plusieurs auteurs l’iroliens animent des ateliers régulièrement : Thierry Cazals, Gilles Brulet, Chiaki Miyamoto, Lydia Padellec et isabel Asúnsolo.hugo_chambly

(photo : Isabelle Rakoto)

Cette dernière aime à faire connaître son métier d’éditrice et sa vie de poète ci-joint, au collège Jacques Prévert de Chambly, mai 2016, photo Isabelle Rakoto).
J’ai deux jambes, dit-elle aux publics très variés qu’elle rencontre : mon métier et ma passion… mais les deux tournent autour de mon poème préféré, le Haïku !

Le Haïku est un poème facile à apprivoiser. Son format très court le rend amusant à traduire et à transmettre…
Il encourage l’écriture, l’observation, la concentration.
Tout le monde a envie d’écrire et même des enfants ou des adultes qui ne connaissent pas bien le français s’y mettent. Dans certains cas, le fait de compter les syllabes peut débloquer les choses. Parfois, ce n’est pas le plus important.
Le fait de pouvoir écrire sur ce que l’on connaît bien, la vie quotidienne, les animaux, les sports, le rend accessible.

Et puis le Haïku se marie bien avec d’autres formes d’expression : le dessin, la photo, le théâtre et même des formes poétiques plus longues et la prose aussi.

C’est un formidable terrain d’expérimentation !

Sans compter les expériences avec les Sciences de la Vie et de la Terre, la Physique… Ce que j’aime, enfin, du poème japonais, c’est qu’il arrive à capturer assez bien la vie.

Rechercher

Plus d’infos sur les ateliers





Votre nom (*)

Votre courriel (*)

Sujet

Votre métier

Votre message

Les champs indiqués d'un (*) sont obligatoires