Je réponds à la main…

 

Je réponds à la main…

Chère I,

Et voici les conventions de stage signées, multicolores car remplies en plusieurs fois.
J’espère que tu vas bien, en vacances !
Moi j’attends l’arrivée des 24 Saisons de Nanako (regarde le catalogue que je joins)…
En ce moment, je devrais être (pendant 5 jours) au Marché de la Poésie de Paris. Il a été annulé. Alors en février prochain, quand tu viendras, je ne sais pas quelle sera la situation ni le travail qu’il y aura à faire. Mais j’espère (j’en suis sûre en fait) que tu pourras découvrir différents aspects de la vie d’une petite entreprise d’édition. Il est possible que le vendredi 19 février, veille des vacances, tu m’accompagnes à un atelier de haïku.
D’habitude j’en fais pas mal, là c’est différent. Mais j’en aurai un, le 13 novembre prochain à… la prison de L. Je te raconterai.

J’ai lu l’intro et le début de ton roman. Tu as bien fait de m’envoyer ça par courrier, avec un mot à la main. L’intro m’a laissée perplexe jusqu’à ce que je comprenne que N = La Déesse. Je l’ai fait lire à ma nièce Lucile : elle non plus ne captait pas. Donc, il faut que ce soit plus explicite, que l’on sache QUI EST QUI.
Ensuite, l’atmosphère est pas mal, on voit que tu connais bien le monde des vampires. 
Je te conseille de prendre le temps de camper le décor, qu’il y ait plus d’ingrédients sensoriels, plus de détails liés aux sens : des sons, des odeurs… des choses inspirées de ton entourage, de ce que tu vis et tu connais. Des choses auxquelles se raccrocher, tu vois ?

J’aime bien l’humour qui circule. On a tous besoin d’humour, non ? 

Ah, relis toi à voix haute : tu verras si le rythme des phrases est bon ou trébuchant. C’est très important !

Je t’embrasse. 

isabel

Billet de l'éditrice du 22.10.2020

Rechercher