Niji Fuyuno

… où elle est décédée en 2002. Sa carrière a commencé par la peinture. Elle aime explorer les possibilités du poème à forme fixe comme le haïku et le tanka, qu’elle traduit elle-même du japonais en français. On trouve ses poèmes dans la revue Mushimegane (Loupe) qu’elle a fondée avec Ryu Yotsuya, son compagnon, en 1987.

L’Association francophone de haïku avait publié son recueil L’arc-en-ciel sur la balançoire présenté par Thierry Cazals en 2008. Ce recueil, épuisé, est inclus dans Les herbes m’appellent, livre bilingue français-japonais coécrit avec Ryu Yotsuya et Thierry Cazals.

Chez l'iroli : Les Herbes m’appellent