Les Herbes m’appellent

Haïkus (bilingues français-japonais) de FUYUNO Niji et YOTSUYA Ryu. Niji (1943-2002), poète et peintre japonaise fut la créatrice de la revue Mushimegane (Loupe) avec son mari Ryu Yotsuya (1958- ). Les deux poètes, fait rare dans l’histoire du haïku, ont traduit leurs propres textes en français. Il s’agit de véritables re-créations. « Un peu de l’esprit japonais continue de souffler entre ces lignes, un peu de cette limpidité intense et incisive qui donne à notre vieille langue une fraîcheur renouvelée » (T.C.)

Deux essais de Thierry Cazals, poète français et ami du couple, accompagnent et commentent les haïkus de chacun des deux haïjins : L’arc-en-ciel sur la balançoire est un hommage à Niji. Quand les ombres s’approchent pour chanter apporte un éclairage puissant et délicat sur le travail de Ryu…



15 €

Crédits :


Textes : Niji Fuyuno   Ryu Yotsuya   Thierry Cazals   
Traduction : Niji Fuyuno   Ryu Yotsuya   
Préface : Thierry Cazals   

Date de publication : 01-02-2012
Formats : 14,0 x 21,5 cm - 340 g - 240 pages
isbn : 978-2-916616-22-3
Rechercher